Intoxications par champignons - Rapport de Tox Info Suisse

DR. MED. KATHARINA SCHENK-JAGER - TRADUCTION: A. BLOCH-TEITELBAUM

Récolte inférieure à la moyenne, mais retombées positives

On se souvient de l'année 2015 comme une année pauvre en champignons bien que les régions sont très différentes les unes des autres. Ceci est également le cas de Tox lnfo Suisse, à la seule différence que le Tox s'en réjouit!
En 2015, Tox lnfo Suisse a répondu à un total de 605 appels (702 en 2014) concernant des champignons, ce qui correspond à une diminution d'environ 14% comparé à l'année précédente. Dans 534 cas (626 en 2014), il s'agissait d'une exposition réelle. Cependant, il faut noter qu'il pouvait y avoir jusqu'à 5 appels pour un seul patient. Parmi les 534 cas avec exposition, 235 adultes, 154 enfants et 12 animaux étaient en cause. En outre, 71 demandes sur les champignons concernaient des questions très générales comme la comestibilité et le stockage ainsi que des restes de plats aux champignons réchauffés. Ainsi, 2015 restera une année plutôt faible en ce qui concerne les intoxications par les champignons, même si, auparavant, certaines années ont enregistré des chiffres bien inférieurs.

Les graphiques suivants expliquent les changements statistiques. Les chiffres ont été corrigés de façon à ce que les appels multiples concernant le même cas ne soient pas pris en considération, ce qui explique les chiffres inférieurs.

Illustration 1: Evolution dans l'année comparé à 2014

Illustration 2: Différence entre 2014 et 2015

Illustration 3: Nombre d'appels par canton

Afin d'améliorer en permanence la qualité de la consultation, Tox lnfo Suisse demande aux médecins de fournir un rapport médical sur l'évolution de l'intoxication. En 2015, le Tox a reçu 89 rapports médicaux sur des intoxications par les champignons parmi lesquels, 47 ont pu être attribuées avec quasi certitude à une espèce de champignon. Dans 20 cas, on n'a observé aucun symptôme. Dans ce cas, il s'agit très fréquemment d'accidents chez les enfants jouant dans le jardin familial.

Les champignons incriminés et la sévérité de l'intoxication apparaissent dans le tableau suivant:

En 2015 aussi, l'étroite coopération entre Tox lnfo Suisse et les spécialistes urgentistes en milieu hospitalier ainsi que les contrôleurs a fait ses preuves. Le réseau de professionnels est désormais si bien développé en Suisse romande qu'il est possible de traiter ces cas très rapidement. Tox lnfo Suisse exprime sa gratitude à tous ceux qui mettent leur savoir-faire et leur temps à disposition.

Dans l'ensemble, les cas d'intoxication par les champignons étaient peu spectaculaires l'année dernière. Tous les patients se sont parfaitement remis. Cependant, on note en particulier un cas d'intoxication à l'amanitine, car il est dû à une confusion insolite. Les deux personnes récoltant des champignons étaient à la recherche de cèpes. Elles ont trouvé des champignons qui ressemblaient à des petits œufs qu'elles ont confondus avec des cèpes. Les deux amateurs de champignons ont commencé à avoir des doutes quant à l'identification correcte des champignons, car 11 heures après les avoir consommés, ils souffraient de vomissements et de diarrhées. A leur arrivée à l'hôpital, ils ont tout de suite été traités, car on soupçonnait un syndrome de phalloïdes. Ce soupçon a pu être confirmé par la présence d'amatoxine dans les urines. Heureusement, les patients se sont complètement remis. Ce cas met clairement en évidence la mise en garde contre la consommation de champignons encore très jeunes dont les signes caractéristiques ne sont pas encore complètement développés! Cette mise en garde reste d'actualité!

Amanite phalloïde - Jeune carpophore

Dans le cadre de son 50e anniversaire, la Fondation se présente, dès 2015, sous le nouveau nom de Tox lnfo Suisse et avec une nouvelle apparence dans les médias. Le nouveau site internet (www.toxinfo.ch) s'accompagne depuis peu d'une app pour smartphones grâce à laquelle on est toujours informé sur les dernières nouvelles concernant le domaine des intoxications.
En cas d'urgence, il est possible de se connecter directement au service de consultation téléphonique. Tox lnfo Suisse se réjouit de votre visite sur le nouveau site où vous trouverez non seulement des renseignements sur les champignons, mais aussi bon nombre d'informations intéressantes sur le monde de la toxicologie. Dans la rubrique "Info poison", on peut télécharger un aide-mémoire concernant les accidents chez les enfants causés par les champignons de pelouse et autres sujets sur les intoxications.

A l'occasion des 50 ans de Tox lnfo Suisse, la Poste Suisse a émis un timbre spécial qui peut être commandé sur Postshop (www.postshop.ch). Ce timbre illustre très clairement la situation dramatique qui peut précéder un appel à Tox lnfo Suisse.